Sélection de langue : DE FR IT  EN
Page: PUBLIQUE  PROFESSIONNELS     
 

Gros planEn quoi consistent les soins palliatifs?Quand faire débuter les soins palliatifs?Qui paie?FAQ Les soins palliatifs ont de l'avenirHistoire des soins palliatifsStratégie nationaleGlossaireMedienschau


Ouvrages conseillésFilms

 
QUAND FAIRE DEBUTER LES SOINS PALLIATIFS?

Le diagnostic de «maladie incurable» bouleverse la vie. Il marque le début d'une période particulièrement difficile, pour les personnes malades bien sûr, mais aussi pour leurs proches. L'existence au quotidien est désormais marquée par les douleurs, d'autres symptômes physiques et souffrances psychiques.

La médecine curative et les soins palliatifs, se complètent de manière judicieuse et efficace en tant que composants de la médecine moderne et poursuivent un objectif commun dans cette phase de la vie: le soulagement des douleurs et des autres symptômes ainsi qu'un accompagnement psychologique et spirituel des patientes et patients. Et ce, idéalement, avec l'appui de la proche famille.

De nombreuses personnes gravement malades peuvent ainsi profiter des soins palliatifs à un stade précoce de la maladie. Cela vaut également lorsque la médecine curative destinée à prolonger la vie joue encore le rôle principal. Les soins palliatifs interviennent donc souvent dans les soins de base: chez le médecin de famille, par les soins à domicile, à l'hôpital de soins aigus ainsi que dans les établissements médico-sociaux.

La majorité des personnes concernées prennent tôt souci de leur maladie. Elles se posent des questions essentielles au sujet de leur maladie, de leur situation de vie, de leur avenir et de celui de leur plus proche famille. Les questions posées au médecin traitant peuvent aider le patient à clarifier sa situation et à trouver son chemin.. L'entretien aide également le médecin à identifier les besoins et les craintes de ses patients et à les prendre en compte lors de la planification des traitements à venir.

Quelques exemples de questions:

  • A quel stade en est actuellement la maladie?
  • Quels sont les traitements possibles et qu'apportent-ils?
  • Prolongent-ils la vie? Comment influencent-ils la qualité de vie? Quels sont les inconvénients?
  • Que se passe-t-il si on n'effectue pas un certain traitement? Quelles sont alors les alternatives?
  • En quoi consiste la thérapie palliative? Quelles sont les possibilités de traitement contre les douleurs, la dépression respiratoire et d'autres symptômes physiques et psychiques?  
  • Quelles sont les offres dans ma région? De quelle aide puis-je bénéficier à domicile? Existe-t-il des alternatives à l'hôpital de soins aigus? Y a-t-il un établissement de soins palliatifs ou un établissement médico-social dans ma région? Qui paie dans un tel cas? Comment puis-je m'y inscrire?


Les directives anticipées permettent à une personne d'indiquer le traitement qu'elle souhaite et où elle aimerait être soignée. Un tel document permet également de décharger les proches.
 

 
Existe-t-il un patient ou une patiente typique en soins palliatifs?

Personne n'est à l’abri d’une maladie grave. C'est la raison pour laquelle les soins palliatifs peuvent être importants à tout âge. Les soins palliatifs font partie de la pédiatrie, de la médecine pour les adultes ou pour les personnes âgées.

«Le» patient ou «la» patiente en soins palliatifs n'existe pas. Les soins palliatifs entrent en ligne de compte lors des maladies les plus diverses et doivent répondre aux attentes les plus variées. Ils soulagent les enfants et les adultes atteints de cancer, de maladies neurologiques, d'affections graves touchant le cœur, les poumons, le foie, les personnes âgées souffrant de plusieurs affections, les malades psychiques ou encore les malades en soins intensifs et les personnes handicapées.