Sélection de langue : DE FR IT  EN
Page: PUBLIQUE  PROFESSIONNELS     
 

Gros planEn quoi consistent les soins palliatifs?Quand faire débuter les soins palliatifs?Qui paie?FAQ Les soins palliatifs ont de l'avenirHistoire des soins palliatifsStratégie nationaleGlossaireMedienschau


Ouvrages conseillésFilms

Gros plan


Les soins palliatifs renforcent l'autodétermination

L’autodétermination correspond à un besoin dans notre société. Chacun souhaite pouvoir décider librement, en accord avec soi-même et avec son entourage, ce qu'il convient de faire en cas de maladie grave ou en fin de vie. Les soins palliatifs permettent d'atténuer les souffrances et offrent aux personnes atteintes de maladies incurables un réseau de prise en charge stable ; ils contribuent ainsi à renforcer l'autodétermination en fin de vie.


Le besoin de pouvoir décider librement est un reflet de la société actuelle. La génération qui atteindra l'âge de la retraite dans quelques années s'est fortement mobilisée en faveur de l'autodétermination et elle fera d'autant plus valoir ce droit dans le contexte de la fin de vie. Mais de quoi s'agit-il dans ce cas ? Pour pouvoir faire des choix de façon autonome, il est essentiel de connaître les différentes offres de soutien proposées en fin de vie (entre autres, les soins palliatifs). En outre, les décisions doivent pouvoir être prises librement, c'est-à-dire en étant influencées aussi peu que possible par les douleurs, les angoisses et la souffrance sociale.


Les soins palliatifs aident à mener son existence

Les soins palliatifs renforcent l'autodétermination du malade dans la mesure où ils atténuent les douleurs physiques. Un traitement bien appliqué permet à la personne de vivre ses derniers mois en souffrant le moins possible. Les patients n'ont plus à redouter de devoir endurer des douleurs insupportables.

Les soins palliatifs proposent également une aide en cas de souffrance psychique comme les angoisses ou la dépression. Ils répondent également aux besoins sociaux et spirituels des patients. Ils offrent ainsi une bonne qualité de vie à des personnes qui sont pourtant gravement malades.


Un réseau procure de la sécurité

La planification anticipée pratiquée dans les soins palliatifs permet également de s'adapter à la volonté des patients. Les directives anticipées permettent de consigner les souhaits du patient, qui peuvent être réactualisés en tout temps.

Mourir dignement ne signifie pas seulement pouvoir décider librement de son sort. Il est aussi primordial d'être entouré, soutenu et accompagné par ses proches. Les soins palliatifs forment un réseau qui procure un sentiment de sécurité à la personne malade dans une équipe regroupant professionnels, proches et bénévoles.


Davantage d'efforts politiques en faveur de l'autodétermination en fin de vie

En juin 2009, le Conseil fédéral a décidé de renforcer le droit à l'autodétermination en fin de vie et, par conséquent, de promouvoir davantage les soins palliatifs. Dans cette optique, la « Stratégie nationale en matière de soins palliatifs 2010 - 2012 » menée par la Confédération et les cantons est prolongée de deux ou trois ans. Cette stratégie a pour but principal d'améliorer en Suisse la qualité de vie de toutes les personnes souffrant de maladies incurables et mourantes, en leur garantissant des soins palliatifs.