Soins palliatifs en Suisse

L’offre de soins palliatifs doit être accessible à tous en Suisse, peu importe le diagnostic ou le lieu de domicile.

Des chiffres et des faits sur les institutions certifiées 

Le secrétariat de palliative.ch a pour la première fois collecté les données structurelles des institutions certifiées par le label « Qualité en soins palliatifs » au printemps 2022. D’avril à juin 2022, toutes ces institutions ont reçu un questionnaire online concernant des critères structurels primordiaux. Les données récoltées se rapportent à l’année 2021.

Grâce au taux élevé de réponses, 87 %, nous avons pu créer une bonne base de données présentant pour la première fois une vue d’ensemble des structures (certifiées) dispensant des soins palliatifs. Cette enquête pilote a par ailleurs eu un effet didactique, ce qui permettra d’améliorer la qualité des données lors de futures enquêtes. Notre but est de récolter les données structurelles chaque année et de permettre ainsi de faire des pronostics sur les tendances.

La deuxième enquête permet de faire une première comparaison annuelle. Il en ressort que, par rapport à l'année précédente 2021, le nombre de lits de soins palliatifs certifiés a augmenté en passant de 375 à 393. Ainsi, en 2022, la Suisse comptait 5% de lits palliatifs certifiés de plus que l'année précédente. Cette augmentation est due à la certification de deux nouvelles unités de soins.

Une autre particularité est le recul du nombre moyen de patientes et de patients avec un diagnostic principal d’oncologie selon la CIM, de 182 à 170 (-7%). En 2021, 79% de toutes les admissions concernaient des patientes et des patients avec un diagnostic principal d’oncologie. Au cours de l'année sous revue, ce chiffre était encore de 65%. L'image inverse se dessine pour le LSD. La part des diagnostics principaux d’oncologie parmi toutes les admissions est passée de 17% à 26%. Le nombre moyen de patientes et de patients avec un diagnostic principal d’oncologie par institution a augmenté de 44%, passant de 16 à 23.

Le questionnaire pour les SMSP a été adapté et précisé sur la base des résultats de l'année précédente. En raison de ces adaptations, il n'est pas possible d'établir des comparaisons annuelles
pour les SMSP.

Collecte de données 2021 (pdf)
Collecte de données 2022 (pdf)

Plate-forme Soins palliatifs

Palliative.ch s’engage activement sur la plate-forme Soins palliatifs dans le but d’encourager l’échange et la mise en réseau des actrices et acteurs et d’identifier les thèmes importants et les défis actuels. La plate-forme Soins palliatifs coordonne aussi les travaux en cours, réunit les actrices et acteurs concernés et assure le transfert de savoir. Enfin, elle élabore les recommandations et met à disposition les connaissances de base.

Plate-forme Soins palliatifs

Stratégie nationale en matière de soins palliatifs 2010-2015

La Confédération et les cantons ont décidé de promouvoir les soins palliatifs en Suisse dans le cadre d’une stratégie nationale. Entre 2010 et 2015, de nombreuses mesures ont été mises en œuvre en collaboration avec bon nombre d’actrices et d’acteurs. Des documents de référence importants ont été rédigés, créant ainsi une base solide pour encourager l’ancrage des soins palliatifs en Suisse.

palliative.ch a participé activement à la conception de la stratégie nationale en matière de soins palliatifs 2010-2015 ainsi qu’à l’ancrage des soins palliatifs à l’échelle nationale.

Stratégie nationale en matière de soins palliatifs 2010-2015

Rapport sur le postulat «Améliorer la prise en charge et le traitement des personnes en fin de vie» du Conseil fédéral

Le 18 septembre 2020, le Conseil fédéral a approuvé le rapport sur le postulat 18.3384 «Améliorer la prise en charge et le traitement des personnes en fin de vie». Ce rapport évoque onze mesures appliquées dans le contexte de la plate-forme Soins palliatifs.

La fin de vie et la mort doivent absolument être reconnues comme parties intégrantes de la vie et des soins de santé. Pour cela, il faut créer les conditions-cadres nécessaires pour que chacune et chacun puisse se pencher au plus tôt sur sa fin de vie. Les patientes et patients qui se trouvent en fin de vie doivent profiter d’un traitement et d’un accompagnement médicalement adapté et qui répond aux besoins et souhaits individuels de la personne concernée dans le but de préserver, voire améliorer la qualité de vie jusqu’à la fin. Les soins palliatifs doivent être accessibles à tous en Suisse.

Rapport sur le postulat 18.3384 (2020)

Faites un don